Un tatoueur visé par 12 femmes

Attouchements aux seins, obligation de nudité, rabais contre un cliché osé ou un perçage au mamelon : un réputé tatoueur de Québec, vedette d’Instagram, est pointé du doigt par 12 femmes pour des gestes inappropriés.

Selon les témoignages recueillis au cours des derniers mois par Le Journal, Steve Savard aurait multiplié les comportements inadéquats auprès de clientes lors de séances de tatouage et de perçage.

Estimé sur les réseaux sociaux, Steve Savard compte plus de 95 000 abonnés sur Instagram, où il affirmait jusqu’à récemment se spécialiser dans le perçage des mamelons et le tatouage « féminin, sexy et délicat ».

« Il faut que ça cesse », plaide Séphora Coudert-Boughanmi, qui a porté plainte à la police, tout comme au moins deux autres victimes alléguées rencontrées pour ce dossier.

Séphora avait 17 ans, en juin 2016, lorsqu’elle s’est présentée au studio de L’Ancienne-Lorette pour se faire tatouer sous la poitrine. À la demande de Steve Savard, elle aurait retiré son soutien-gorge et enfilé une camisole. Durant le tatouage, elle a constamment dû cacher ses seins en replaçant le vêtement, que le professionnel relevait avec son bras.

« Il m’a dit d’arrêter de bouger, qu’il ne pouvait pas faire son travail. J’ai arrêté de bouger », explique Séphora, dont les seins ont fini par être dévoilés. À la fin du travail, Steve Savard l’a complimentée sur le perçage qu’elle avait à cet endroit. « Sans rien me demander, il a attrapé mon piercing et il a commencé à gosser après », confie-t-elle, ajoutant que le tatoueur a alors tenu des propos déplacés. « Je lui ai dit que j’étais mal à l’aise », dit-elle.

Des rabais

Au moment de prendre un cliché du tatouage, le professionnel a remonté sa camisole et mis de l’eau froide sur sa poitrine, parce que « ça serait plus beau ». « Je ne savais pas quoi dire face à ça. Maintenant, quand j’y pense, j’aurais dû dire quelque chose, que ce n’était pas correct », lance-t-elle, la voix tremblante. Parce qu’elle avait accepté de poser, Séphora a eu un rabais sur son tatouage. « Quand j’ai sorti mon argent, il m’en a remis pour la photo », résume-t-elle.

Marianne Vigneault s’est aussi fait proposer, à l’hiver 2016, un rabais par Steve Savard, qui a fortement insisté pour qu’elle se fasse percer les seins. Elle a refusé à plusieurs reprises, la jeune femme de 18 ans venant le voir pour un tatouage à l’avant-bras. « Son dernier argument, ç’a été de dire : “Si tu veux, tu peux me montrer tes seins et je vais te dire si ça va bien te faire”. J’ai dit non », dit-elle.

Dessin sous les seins gratuit

Alors qu’elle avait pris rendez-vous avec Steve Savard pour changer ses bijoux aux seins, en octobre dernier, Miley (nom fictif) s’est fait offrir un tatouage sous la poitrine. La jeune femme de 22 ans soutient que Steve Savard l’avait couverte de compliments sur ses seins. « J’ai les seins refaits, dit-elle. Il me disait que c’était bien réussi, que sa blonde voulait s’en faire faire. »

Devant son refus, le professionnel lui a suggéré de lui faire gratuitement un dessin au crayon, pour qu’elle se fasse une idée de ce qu’un tatouage pourrait donner. Elle a accepté et s’est étendue, alors qu’elle était nu-seins. « Il faisait son dessin et il avait vraiment une main sur un de mes seins. Il touchait mes cicatrices », affirme Miley, qui n’a pas su comment réagir sur le coup. « Quand je suis sortie de là, je me sentais bizarre », dit-elle.

Roxanne, Valérie (nom fictif) et Noémie se sont aussi fait offrir un dessin sous les seins, ce qu’elles ont accepté. Les jeunes femmes de 19 ans ont visité Steve Savard entre mars et août derniers pour se faire percer un sein, changer un bijou ou accompagner une amie qui faisait de même. Les trois soutiennent avoir été touchées aux seins durant le dessin.

« Il avait une main directement sur mon sein, ce n’était pas subtil », témoigne Valérie, qui n’a pas su quoi dire. « C’est malaisant, mais ç’a l’air tellement normal pour lui que tu n’oses pas rien dire », explique-t-elle.

views : 62 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below