La ministre du Revenu accusée d’«amateurisme»

OTTAWA | La ministre du Revenu national est devenue la risée de l’opposition après avoir justifié l’incompétence des fonctionnaires censés aider les Canadiens avec leurs impôts en soulignant qu’ils ne sont pas des spécialistes en la matière.

« D’abord, c’est un manque de respect total envers nos employés, a déclaré d’emblée le conservateur Alain Rayes, le lieutenant du parti au Québec, mercredi. Et si c’est le cas que les fonctionnaires n’ont pas les compétences, la ministre attend quoi pour agir ? »

Mardi, la ministre du Revenu Diane Lebouthillier s’est retrouvée sur la défensive après la publication d’un rapport dévastateur du Vérificateur général. Ce dernier a révélé que le centre d’appel de l’Agence du revenu du Canada (ARC) est pratiquement injoignable et que ses agents donnent des réponses erronées 30 % du temps aux Canadiens.

« Les gens dans les centres d’appel ne sont pas des spécialistes en fiscalité. Ce ne sont pas des spécialistes en comptabilité », a dit la ministre pour expliquer les erreurs de ses fonctionnaires.

Déclaration malheureuse


Le député Rayes dit être resté « figé » devant la réponse de la ministre Lebouthillier, se demandant même « ce qui a bien pu lui passer par la tête ».

« Elle sert à quoi, la ministre, si elle n’est pas imputable de ses décisions et si elle ose s’attaquer à la fonction publique comme cela », a-t-il lâché.

« C’est n’importe quoi, comme réponse », a renchéri le néo-démocrate Alexandre Boulerice. Pour le lieutenant du NPD au Québec, les propos de la ministre Lebouthillier laissent entendre qu’il est « normal » que les employés du centre d’appel « ne connaissent pas la loi sur l’impôt ».

« Alors à quoi sert la ligne téléphonique ? » se demande-t-il.

Le bloquiste Gabriel Ste-Marie est lui aussi tombé à bras raccourcis sur la ministre qualifiant de « malheureuse » la déclaration de cette dernière au sujet de ses propres fonctionnaires. « De toute évidence, la ministre ne connaît pas son ministère, a-t-il affirmé. Elle fait preuve d’amateurisme. Et ce n’est pas la première fois. »

Inadmissible

En entrevue, Mme Lebouthillier admet qu’il est « inadmissible » que les citoyens soient aussi souvent mal informés par les agents de l’ARC. Elle promet qu’une meilleure formation leur sera offerte. « Les gens qui appellent pour payer leurs impôts correctement sont en droit d’obtenir une information adéquate », a-t-elle soutenu.

views : 39 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below