Parcs Canada installe un quai... sur la plage

Le quai flottant est installé chaque année dans la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan afin de permettre aux visiteurs de se rendre sur les quelque 1000 îles que l’on retrouve sur le site. Le parc attire en moyenne 30 000 personnes par année.

Or, selon un retraité de Parcs Canada Charles Kavanagh, les installateurs semblent avoir fait une bourde. Ils auraient installé le quai en fonction de la marée haute, c’est-à-dire au moment de la journée où l’eau occupe une grande partie de la plage. Lorsque le niveau du golfe du Saint-Laurent baisse, le quai n’est plus utile puisqu’il se retrouve en grande partie sur la terre ferme. Les bateaux ne peuvent donc plus s’y rendre et déposer les touristes au sec.

La marée est généralement basse de jour et haute de nuit. Le quai n’est donc pas fonctionnel lorsque l’achalandage y est à son maximum.

Charles Kavanagh a agi pendant de nombreuses années comme coordonnateur des opérations du parc.

Le résident de Longue-Pointe-de-Mingan a constaté la situation vendredi dernier, lorsque l’Expédition Canada C3 s’est arrêtée au village.

Pour débarquer du navire, qui fait la traversée du Canada à l’occasion de l’anniversaire de la Confédération, les scientifiques ont dû utiliser le quai mal installé. Bien qu’il souligne que Parcs Canada s’implique « très positivement » de diverses manières au sein du petit village, il ne mâche pas ses mots pour qualifier l’installation de ce quai.

« C’est des moments de négligence ou un manque de leadership de la part de certains surveillants de travaux, c’est du travail bâclé », a dit M. Kavanagh.

Ce dernier a dénoncé la situation dans une publication Facebook.

« Ce que ça représente en argent pour l’installer correctement, c’est beaucoup moins cher que revenir deux ou trois fois pour corriger la situation », a-t-il fait valoir.

Réaction

De son côté, Dany Lebrun, directeur de l’unité de gestion de Mingan à Parcs Canada admet que « le quai a peut-être été mis un peu plus haut que d’habitude ». Il souligne toutefois que la marée était à son plus bas niveau de l’été le week-end dernier et que la situation paraissait donc pire à ce moment.

« C’est sûr que sur les photos du citoyen, il n’y a pas beaucoup d’eau. On va en prendre note et on va aller voir comment on pourrait y remédier », a-t-il dit au Journal.

Read more...

views : 50 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below

Buy Traffic