Deux sites d’injection supervisée reçoivent l’aval de Santé Canada

MONTRÉAL – La ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, a confirmé vendredi matin l’arrivée prochaine de deux nouveaux sites d’injection supervisés (SIS) à Montréal.

Ces sites, supervisés par les groupes communautaires CACTUS Montréal et Dopamine, ont récemment reçu par Santé Canada «l'exemption finale leur permettant officiellement d'offrir les services», a précisé la ministre par communiqué. Ils devraient ouvrir leurs portes dans les prochaines semaines. Coach Satchels Outlet

Deux autres sites éventuels aussi à Montréal, sont toujours en attente du certificat d’exemption.

«Nous sommes engagés envers ce projet novateur puisque les personnes vulnérables sont au cœur des préoccupations de notre gouvernement», a-t-elle ajouté, par communiqué.

Pour assurer la pérennité des SIS, Québec a annoncé vendredi matin un investissement de 12 millions $ sur trois an replicas relojes breitling .

Selon le gouvernement, plusieurs études réalisées au cours des dernières années démontrent que les SIS permettent, notamment, de prévenir la propagation des infections transmissibles par le sang et de réduire les décès liés aux surdoses.

Les sites d’injection supervisés consistent en un espace où les usagers de drogues par injection peuvent venir s'injecter des drogues qu'ils apportent eux-mêmes, dans de bonnes conditions d'hygiène et de sécurité, sous la supervision de personnel infirmier.

Read More..

views : 423 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below