Trudeau promet de régler la crise

Justin Trudeau a dû se défendre, jeudi, en marge d’une rencontre avec le premier ministre irlandais à Montréal, de ne pas en faire assez pour pourvoir les deux derniers postes vacants à la Cour supérieure.

«Le gouvernement fédéral fait sa part pour que le système judiciaire possède les ressources nécessaires pour agir», s’est-il empressé de dire, piqué au vif, quand la question lui a été posée.

Il estime aussi que le processus de nomination est désormais plus indépendant, plus rigoureux et moins partisan.

Justin Trudeau rappelle qu’Ottawa est responsable de 183 nominations, qu’il en a pourvu quatre jeudi, et donc qu’il n'en reste que deux à combler.

L’an dernier, à la Cour supérieure du district judiciaire de Montréal, l’arrêt Jordan, qui limite les délais pour qu’un accusé soit jugé, a été brandi dans plus de 95 % des cas par la défense.

Québec demande depuis plusieurs semaines à Ottawa d’en faire plus pour faire en sorte que de présumés criminels ne soient pas relâchés.

Malgré son inconfort, Philippe Couillard a toujours refusé de recourir à la clause dérogatoire pour surseoir au jugement controversé.


Read More..

views : 53 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below

Buy Traffic