Taxis à l'aéroport: des permis deux fois plus chers

Déjà au bord du gouffre financier, plusieurs chauffeurs de taxi se demandent comment ils pourront payer leurs permis pour l’aéroport cette année qui a plus que doublé en deux ans.

«Pour la première fois depuis 2012 , mon fils de 10 ans ne pourra pas participer [au soccer], panerai luminor 1950 replica 600 $ la saison, c’est trop cher», lance Noël Joseph, chauffeur depuis 15 ans et père de 5 enfants dont 3 n’auront pas d’activité cet été.

Des sacrifices, lui et d’autres chauffeurs estiment en avoir déjà beaucoup fait. Aujourd’hui, ils ne savent pas comment ils pourront absorber la hausse du prix des permis imposés dès le 1er mai. Cette année, leur permis leur coutera 760 $ par mois, soit 9120 $ à l’année, alors qu’il était de 4000 $ en 2015.

Une augmentation que Aéroports de Montréal (ADM) justifie afin d’être «équitable avec les autres aéroports canadiens, où la commission est d’environ 3 $ la course». En 2015, le prix du permis équivalait à une commission de 0,87 $ par course.

Taxis appauvris

«On nous force à devenir pauvres», poursuit M. Joseph. «C’est comme si ton loyer augmentait de 70 % du jour au lendemain et que le propriétaire te dit c’est comme ça ou tu t’en va», ajoute Mohammed Mlih

En plus de cette hausse, tous font face à une baisse de la valeur de leur permis et du nombre de courses. Selon eux, chaque chauffeur aurait perdu de 2 et 3 courses par jour depuis l’arrivée d’Uber à l’aéroport, fin 2016.

Mieux payé chez McDonald

Après 24 ans, Georges Fares envisage quitter la route. «Ça fait trois à quatre ans que je pense à faire autre chose, cette année, c’est ma dernière, lance l’homme de 50 ans. Je vais peut-être aller travailler au McDonald’s, avec 10$ de l’heure, c'est plus payant qu’ici.»

Dans l’industrie depuis 14 ans, Georges Karam va aussi abandonner. «On s’en va dans un cul-de-sac», estime l’homme d’origine libanaise.

Jusqu’à demain

Tous auront jusqu'à demain pour accepter ou refuser l'offre d'ADM.

Peu mobilisés, les 350 taxis devraient se résoudre à accepter alors que les 70 chauffeurs propriétaires de limousines ont mandaté hier une avocate.

«On va essayer le dialogue pour reporter la date limite et comprendre pourquoi une telle augmentation», a expliqué Me Leila Azizi. «Dans le cas contraire, on devra débuter les procédures devant les tribunaux».

Informés de ces démarches, les taxis espèrent qu'ils profiteront des éventuels gains de leurs collègues.

ADM n’a pas souhaité donner d’entrevue à ce sujet précisant que des comités consultatifs étaient en place à cet effet.

ADM a mis fin au tirage l’an dernier, le temps de mettre en place cet automne, une application gérant le bassin de taxis et la facturation.

 

Prix du permis pour un taxi

2017 : 9120 $ ou 760 $ par mois

2016 : 6000  $ par année

2015 : 4000 $ par année

*Source Aéroport de Montréal

 


Read More..

views : 124 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below